Confinement : frais de livraison offerts sur tout le catalogue

Comment bien choisir son oreiller ?

- Catégories : Drap-House

L’oreiller est, au même titre que votre litcouette ou encore housse, un élément essentiel à votre literie. Tout comme votre matelas, l’oreiller va directement influer sur votre qualité de sommeil. Celui-ci peut vous permettre de mieux vous endormir et ainsi bénéficier d’un sommeil réparateur de qualité. En effet, un (bon) oreiller va venir positionner votre cou de telle sorte que celui-ci soit parfaitement aligné avec le reste de votre corps notamment votre colonne vertébrale. Ceci dans le but de vous épargnez d’horribles douleurs dans votre nuque et épaules lors de votre réveil, signe d’une mauvaise position du corps lors du sommeil. Afin de conserver les caractéristiques de soutien et de fermeté d’un oreiller, il est conseillé de le changer tous les 2 ans. Suivez ce guide afin d’en savoir plus concernant les différentes types d’oreilles ainsi que leurs bienfaits distincts.

Combien de types d’oreillers existe-il ?

Il existe une multitude d’offre d’oreillers disponible dans le marché de la literie. Afin de réaliser le meilleur des choix possibles, dirigez vous vers celui répondant le plus à vos critères :

Les oreillers à mémoire de forme

Conçu à base de mousse viscoélastique, les oreillers à mémoire de forme réagissent à la chaleur en venant se mouler temporairement autour de votre tête et nuque afin d’en épouser parfaitement les formes. Cette matière reprend sa forme initiale lorsqu’elle est libérée de toute charge et pression. Ainsi, ce type d’oreiller s’adapte aux différentes morphologies en permettant notamment de répartir de manière égale les différents points de compression.

Les oreillers naturels

Composé majoritairement de matière naturelle, tels que le duvetplumettelaine ou encore latex naturel, l’oreiller naturel offre un confort doux et moelleux, le tout en légèreté. Il bénéficie ainsi d’une aération accrue permettant d’évacuer rapidement la chaleur, favorisant son entretien et ainsi, hygiène.

Les oreillers synthétiques

Contenant principalement des fibres polyester et/ou microfibres, les oreillers synthétiques sont tout particulièrement recommandé pour les personnes souffrant d’allergies. En effet ceux-ci sont anallergique, respirant et facile d’entretien ce qui leur confère une certaine hygiène.

Les oreillers ergonomiques

Aussi appelé “oreiller cervical”, l’oreiller ergonomique épouse parfaitement la forme de la tête et de la nuque du fait de sa forme particulière. Cet oreiller en forme de vague va permettre d’aligner avec précision la tête, le cou ainsi que la colonne vertébrale afin de les harmoniser. Celui-ci peut être garni de latex ou encore de mousse à mémoire de forme.

Quelle type de fermeté choisir pour son oreiller ?

Le choix d’un oreiller reste très personnel en matière de confort. Ainsi, il est préférable de vous diriger vers un oreiller en fonction de vos habitudes. Sachez cependant qu’un critère est indispensable afin de déterminer votre oreiller idéal, il s’agit de votre posture de sommeil.

Dormeur de côté :

Optez pour un oreiller souple et épais (~9 cm) afin de respecter au maximum l’alignement tête, cou, colonne vertébrale.

Dormeur sur le dos :

Orientez vous plutôt vers un oreiller ferme, vous garantissant un bon maintien de la nuque et plus généralement de la tête. Sans pour autant qu’il doit trop dur sous peine de souffrir de maux de tête lors de vos réveils. Il est recommandé d’avoir un enfoncement d’⅓ lorsque vous couchez votre tête dans un oreiller.

Dormeur sur le ventre :

Même si l’est déconseillé aux dormeurs sur le ventre d’utiliser des oreillers, si vous ne pouvez pas vous en passez, alors dirigez vous vers un oreiller moelleux extra-plat (~5 cm épaisseur), de préférence en duvet.

Quel garnissage pour mon oreiller ?

Un oreiller peut être composé de différentes types de garnissage, ceux-ci sont classés en 2 catégories : les garnissages naturels et les garnissages synthétiques. N’oubliez toutefois pas de tester votre oreiller avant de l’acheter afin de trouver quelle matière corresponds le plus à vos goûts.

Oreillers à garnissage naturel :

Les oreillers à garnissage naturel sont constitués de duvet ou de plumes, afin de garantir un confort et bien-être absolu. Ainsi, ils permettent une certaine flexibilité quant aux mouvements de tête exécutés pendant le sommeil. Leurs propriétés absorbantes leurs confèrent aussi une évacuation performante de toute humidité durant la nuit. De ce fait, le duvet est très plébiscité pour son gonflant ainsi que sa légèreté, et est donc recommandé à toute personne en quête d’oreillers moelleux. Au contraire, si vous n’appréciez pas les oreillers moelleux et préférez plutôt les oreillers fermes alors privilégiez un garnissage en plumes et plumettes.

Oreillers à garnissage synthétique :

Les oreillers à garnissage synthétique, quant à eux peuvent être composé soit de latex soit de mousse à mémoire de forme. Ceux-ci, comparés aux matières naturelles, sont ainsi beaucoup plus malléables de par leurs composants. De ce fait ils sont d’ailleurs utilisés dans le cas de confection d’oreillers ergonomiques mais aussi grâce à leurs facilité d’entretien et caractéristiques hypoallergéniques.

Les oreillers en latex offrent un bon soutien, une grande souplesse ainsi qu’une excellente circulation d’air de part leurs structures alvéolaire. Ils sont prisés pour leurs conforts, sanité et hygiène. Il est d’ailleurs possibles d’encore plus les améliorer en y ajoutant du latex d’origine naturelle tel que certains fabricants le font afin d’en accroître la qualité en disposant d’un garnissage mixte.

Oreiller carré ou rectangulaire ?

Il est conseillé de posséder un oreiller pour chaque cas de figure; notamment un pour dormir et un afin de vous détendre dans n’importe quelle situation.

Lors de moments de détente courts dans votre lit, munissez vous plutôt d’un oreiller de forme carrée car il viendra maintenir votre tête tout en soutenant correctement votre dos.

Cependant, pour dormir, l’idéal reste l’oreiller de forme rectangulaire car il assure un soutien plus important de la tête et une maintenance correcte de l’alignement de votre colonne vertébrale lorsque vous êtes allongé. Sachez qu’un individu lambda changerait de positions entre 30 et 40 fois chaque nuit, il est donc essentiel que votre tête soit toujours placé sur votre oreiller durant celles-ci afin d’éviter toutes douleurs cervicales et lombaires. 

Comment choisir la bonne taie d’oreiller ?

La taie d’oreiller peut sembler anodine voir même accessoire cependant c’est un des éléments les plus sensoriel de votre lit. Ainsi, poser sa tête sur une matière dur ou encore rugueuse n’est pas des plus agréable. Il faut donc choisir sa taie d’oreiller au mieux selon vos critères et besoins. 

Les différentes caractéristiques de taie d’oreiller

Taille/format, textile, et enfin prix et marque permettent de différencier plusieurs taies d’oreillers.

Taille et format de taie d’oreiller

2 formats de taies d’oreiller existent : carrée ou rectangulaire.

La taie d’oreiller carrée est la forme la plus répandue en Europe tandis que celle rectangulaire l’est plus aux Etats-Unis.

Textile de taie d’oreiller

Critère à la fois de qualité mais aussi de confort, divers types de textile permettent de différencier les taies d’oreillers :

  • Soie

  • Coton

  • Lin

  • Flanelle

Sachez que la taie d’oreiller conçue à base de coton fait partie des plus courante de part son excellent rapport qualité-prix. Les modèles à base de soie sont sélectionnés pour leurs touchers plus doux et soyeux. Le lin quant à lui s’inscrit dans l'ère du temps de part ses propriétés écologiques ainsi qu’une origine de fabrication bien souvent Made In France. La taie d’oreiller en flanelle, dérivé de tissu de laine, est elle aussi douce mais cependant pelucheuse et est donc moins utilisée pour les chambres d’enfants par exemple.

Marque et prix de taie d’oreiller

Bien qu’elles ne soient pas forcément très chères à l’achat, la qualité de taie d’oreiller peut très vite varier selon les différentes marques. Ainsi, il est important de vérifier la présence de normes telle que la norme OEKO-TEX (de 2019) garantissant un produit sans éléments nocifs. La provenance des matériaux et l’impact environnemental dû à la fabrication (empreinte carbone) de la taie d’oreiller sont aussi de bons indicateurs.

Comment entretenir votre oreiller ?

Il est nécessaire de prendre des précautions avec votre oreiller afin d’en augmenter la durée de vie, comme avec une couette par exemple :

  • Respectez les consignes de lavage indiquées sur l’étiquette du coussin

  • Séchez entièrement votre oreiller avant utilisation afin d'éviter toute moisissure

  • Utilisez un protège oreiller/taie d’oreiller, afin de réduire les lavages et éviter toute taches de transpiration.